Roulottage-main de foulards

Le roulottage est au cœur des savoir-faire de la couture-main.
Roulottage à la française ou roulottage à l’italienne?

Le geste est le même: la couturière roule sous ses doigts le bord de la pièce de tissu qui lui a été confiée jusqu’à l’obtention d’un rouleau suffisamment serré et tonique tout en restant souple et gonflant puis elle le fixe par un point de couture fait-main quasiment invisible.

A la française, le rouleau s’enroule vers l’endroit. A l’italienne, il file vers l’envers.
Offrir un roulottage fait-main à un foulard, c’est lui donner un ourlet qui accrochera l’œil, qui caressera la main et le cou et qui sublimera le motif et les couleurs par un encadrement tendrement façonné. Les hommes et les femmes qui le porteront ne manqueront pas de le percevoir par tous les sens des yeux, de la main et du cou.